Recherche avanc�e


Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Gunbird 2
Gunbird 1&2 Gunhed
Dreamcast Année : Testé par YaceTous les articles de Yace
Editeur : Psikyo/Capcom Dernière màj. le 06-05-2008
Deux joueurs simultanés
Scrolling Vertical








Deux ans après la sortie du jeu en arcade, la Dreamcast a eu droit à sa version de Gunbird 2. Ce portage DC sera mentionné ici par souci d'exhaustivité, et vu la qualité du jeu, faire l'impasse sur cette conversion aurait été assez dommage.

Pour ce qui est de la présentation du jeu en lui-même, je vous renvoie au test de Katmoda sur Arcade, tâchons de nous intéresser à ce qui fait la particularité de cette version Dreamcast.

La première chose qui frappe, c'est le rendu graphique. L'univers enfantin de Gunbird 2 est bien évidemment intégralement restitué, mais les visuels semblent exposés sous un genre de filtre graphique qui rend les couleurs un poil moins chatoyantes que celles des versions arcade et PS2. Mais entendons-nous bien, ça reste toujours très bon, et un jeu de cette trempe avec un esprit aussi mignon, c'est un savoureux paradoxe...

Ensuite, les personnages sont tous là, avec leurs 4 types d'attaques (tir, tir appuyé qui lance une attaque spéciale de 3 niveaux de puissance, attaque surpuissante au corps à corps et smart bomb), différentes selon les personnages, qui ont chacun leurs forces et leurs faiblesses. Aine l'archer est aussi de la partie, et cette version DC vous offre la possibilité d'incarner Morrigan, tout droit sortie de Darkstalkers de Capcom (il semble d'ailleurs que ce soit là la seule chose qui permette de déceler la participation de Capcom à cette version du shmup de Psikyo). Le boss final est également différent (WARNING/ BIG SPOILER APPROACHING FAST : là où le boss final était un éléphant sur arcade et PS2, ici vous devrez affronter un Teddy Bear, mais ses attaques sont les mêmes) et enfin, vous aurez droit à une galeries d'images. Avec deux persos en plus, le jeu offre bien sur des fins supplémentaires, seules ou en binôme.

Sinon, Gunbird 2 reste le même, à savoir un grand cru de Psikyo et carrément un chef d'oeuvre du genre, mignon tout plein tout en étant extrêmement difficile, dès le 4ème niveau c'est l'enfer. Arrivé au 6ème ou au 7ème et dernier level, c'est totalement insensé, mais toujours très bon et gratifiant, avec un gameplay très exigent et très carré. Vous avez intérêt à bien opérer une fois dans le jeu, votre survie ne tient qu'à un fil... et à la totale maitrise de la large palette de coups de votre perso. Mention spéciale aux boss, quintessence de boss Psikyo, tous en poupée russe et aux tirs très vicieux, pas mal d'entrainement sera nécéssaire. Pour les moins téméraires, le jeu offre plusieurs niveaux de difficulté, le contraste entre les deux extrêmes étant d'ailleurs assez saisissant.

Bref, un très bon jeu dans un portage honorable qui, s'il n'a pas le côté spectaculaire et démonstratif des autres manics sur DC, n'en demeure pas moins un titre incontournable. Et ce dit en toute objectivité, car nul besoin d'ajouter que Psikyo, moi je suis fan...

4 jeux liés : Gunbird, Gunbird 2, Dragon Blaze, Gunbird 1&2
Graphisme : Mignons malgré un curieux effet de surimpression
Son : Des thèmes épiques et guillerets à la fois.
Avis du testeur : Yace
8/10
Avis de 9 visiteur(s), moyenne : 7.27
7/10