Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3658 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Irwoan, Lordpaddle, K-zar.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Thunder Force VI
Thunder Force V: Perfect System Thunder Spirits
PS2 Année : Testé par Tous les articles de Alec
Editeur : Sega Dernière màj. le 06-11-2008
Un joueur
Scrolling Horizontal










Pourquoi ce titre? : 6ème épisode de la Saga culte Thunder Force (abstraction faite de l'opus arcade Thunder Force AC).

10 ans d’attente….. si il y a une arlésienne du shmup c’est bien ce Thunder force VI ! Tout shmuppeur qui se respecte, se doit de connaître la série . Une série justement qui a connu des hauts et des bas, du grandiose, du passable et du très mauvais diront certains ….
La firme Technosoft à la dérive, la fin annoncée de la Dreamcast, Thunder force VI avorté, personne n’y croyait plus, rumeurs et projets amateurs fleurissaient ici ou là mais rien de concret.
Jusqu’à aujourd’hui, en 2008, enfin, le messie pointe le bout de son nez .


Bon, entrée en matière, une intro de qualité relativement moyenne nous annonce la couleur et les bases du scénario, l’empire ORN est de retour et déploie toute sa flotte pour réduire l’humanité en esclavage ou en cendres (au choix) . L’ordinateur « conscient » GUARDIAN s’associe à l’humanité pour combattre le méchant empereur ORN et zou, pour l’occase un nouveau chasseur de combat est développé: le Phoenix !


Du Thunder force !!! Dès le début, un choix est proposé, comme dans le V , on peut choisir l’ordre des trois premiers stages (jungle, lave, océan) des thèmes récurrents et bien représentés sur le plan de l’ambiance, des couleurs, les armes sont un copier-coller du V (tir frontal, arrière, free range etc….) et chose étrange on les conserve tout au long du jeu même après une vie de perdue !!! Pas de vraies innovations de ce coté là non plus sauf une « over attack « trèèèès puissante, en tuant les ennemis, on collecte des orbes verts qui remplissent des petites barres d énergie, une pression sur carré, une barre se vide, une pression en plus, le tir grossit, deux barres se vident….. Une troisième pression et le tir devient énorme de quoi faire trembler TOUS les boss du jeu !
Ah oui, j’oubliais la vitesse du vaisseau est réglable et ça reste très pratique, en utilisant l’over weapon, elle se réduit à 20% on gagne en précision ce qu’on perd en évasion un choix de la part du staff qui ne fera pas l’unanimité !

Niveau graphismes, c’est coloré et agréable à l’œil malgré certains éléments modélisés grossièrement, un peu d’aliasing et quelques ralentissements quand l’écran se charge un peu trop.
Un manque de finition évident, question de temps ou d’argent mais c’est pas un drame non plus, la mise en scène est nerveuse, changement de perspective, d’environnement tout va très vite, les vagues ennemies se succèdent elle aussi rapidement . Tout est trop rapide en fait, à l’image du V, on arrive trop vite au premier boss idem pour les stages suivants et du coup on reste sur sa faim : On aurait voulu en voir plus !
Pourtant les différents niveaux sont vraiment sympa à traverser mais « déjà vus » selon certains.. Sûrement, les mêmes thèmes sont abordés (mer, jungle, feu, colonie, vaisseau géant..) mais ça reste cohérent !
Les boss ne sont pas tous très originaux mais très bien faits mention spéciale pour l’étoile de mer, une espèce de Transformer bleu et un duel contre des vieux de la veille ( comme dans le V ? Pas tout à fait ).
Tous ces boss sont malheureusement assez faciles à abattre, comme je l’ai laissé entendre plus haut : « Un coup d’over weapon niveau 3 et ayé, apu ! » .
La facilité du titre fait qu’on boucle le tout à la première ou seconde partie, dommage, c’est sûr ! Alors préférez les niveaux de difficulté supérieurs, le mode hard par exemple fera l’affaire ou le mode mania, bon chacun voit !

Une fois le jeu fini, un nouveau vaisseau est disponible le Rynex-R, là le gameplay est plus proche des volets précédents, plus traditionnel, on collecte les armes, les options et quand une vie est perdue l’arme sélectionnée disparaît de l’inventaire, classique (mais même là le jeu est facile)…Les armes de ce vaisseau sont légèrement différentes, de même pour l’over weapon. Les musiques changent elles aussi quand on utilise ce vaisseau mais malheureusement pas les niveaux, ç'aurait été intéressant d’avoir des stages alternatifs, les développeurs y ont pensé, j’en suis sûr mais ça n’engage que moi !

Concernant la partie sonore, les différentes pistes un peu déroutantes au départ mais ne sont pas désagréable à entendre, au contraire, au bout d’un moment, certains airs restent en tête et collent très bien aux différentes situations sauf peut être le thème de la lave et du dernier niveau . On aurait tous aimé retrouver le « rock synthé mélodique » des deux opus précédents, mais « ils » ont tranché !


Un page est tournée, ce sixième volet est là, le fanatique de la série va s’y attacher et savoir l’apprécier par la force des choses, le shooteux qui ne jure que par Gradius V, R-Type Final ou encore Border Down criera au scandale !

Et oui, ce Thunder force divisera mais comme on dit : « diviser pour mieux régner » !

Précision rapportée par Squidhead et insérée au test sur demande du testeur:

Thunder force 6 révèle toute sa substance en mode NEO STYLE - HARD.

Dans ce mode, chaque tir du vaisseau est associé à une couleur de boulette ennemie. Par exemple, le free range peut canceller les tirs ennemis de couleur verte, le twin shot les tirs rouges, le hunter les tirs bleus, le back shot les tirs violets et le wave les tirs jaunes. Et vue la quantité de boulettes en mode Hard, il faut changer constamment de tirs si on veut s'en sortir!! Le monde de la lave par exemple est plutôt coriace dans ce mode de jeu. Le challenge est renforcé! surtout si vous optez pour le Rynex-R qui perd ses tirs et donc les couleurs associées!



9 jeux liés : Thunder Force AC, Thunder Force V, Thunder Force IV, Thunder Force III, Thunder Force, Thunder Spirits, Thunder Force II, Thunder Force V: Perfect System, Thunder Force II
Graphisme : Agréable mais un petit effort de finition aurait un peu plus fait l'affaire...
Son : Déroutant au départ certains morceaux sont très bons !
Avis du testeur :
7/10
Avis de 131 visiteur(s), moyenne : 9.5
10/10
Vos commentaires sur Thunder Force VI ( Ajouter un com)
Alec, le 09/09 à 09:59 :
, le 27/01 à 00:58 : Moi je vous trouve bien pessimistes sur ce THF6. Pour Gradius V tout le monde est la a dire que c'est le meilleur shoot de tout les temps...... pourtant je trouve qu'il a lui aussi bien denaturer la serie! Je vais en faire hurler plus d'un, mais possedant les 2, perso je m'eclate bien plus a ce THF6!! Bien sur, il est en dessous du 4... Mais en 3D, ca aurait ete n'importe quelle equipe, ils pourront jamais recreer la meme embiance! C'est un peu le meme probleme de l'ancienne trilogy StarWars avec la nouvelle... Qu'une equipe de fou cre THF 7 sur une MD avec une cartouche 40 Mb, ou meme 64! Et la on pourra peut etre surpasser les anciens ;)
Bydos, le 09/12 à 21:22 : bah pas si mal que ca finallement en mode maniac sur un credit.et puis il est pas aussi moche que ca, certains passages sont pas mal et j' avoue avoir quand meme pris mon pied, meme si l'on atteind pas le niveau des chefs d'oeuvre des precedents episodes!quand aux musiques certaines sont pas si mal que ca!le gros defaut reste les stages beaucoup trop courts, sinon question ambiance et realisation c'est du tout bon!j'mattendais a pire ,7/10!
TotOOntHeMooN, le 30/11 à 21:59 :
Alec, le 20/11 à 19:22 :
Page n°[1] [2] [3] [4] [5]