Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3679 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Laudec, Islandpatmos, SOKIDAWN.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Space Killer
Space Invaders X Space Manbow
ST Année : Testé par Tous les articles de Trizeal
Editeur : L\'Oiseau Vert Dernière màj. le 28-01-2010
Un joueur
Pas de scrolling






La scène française des développeurs sur consoles micro fut durant les années 80 très prolifique. Certains grands noms aujourd’hui disparu ou devenu des mastodontes dans le domaine des jeux vidéos ont marqué cette époque (Infogrames devenu Atari, Ubi soft, Titus, etc…). Mais parallèlement nombreux sont les développeurs qui n’ont jamais percé et sont tombés dans les oubliettes du temps.

Assurément le développeur amateur L’oiseau vert fait partie de cette catégorie là. Mr F. Fleuret sans doute le créateur de ce jeu propose honnêtement un soft plus que moyen (pour être gentil) tant au niveau visuel que sonore. Les décors de fond sont vraiment rudimentaires (carré, cube, triangle) et toujours sombre. L’ensemble graphique n’est d’ailleurs pas vraiment accueillant avec des couleurs fades et beaucoup de ton gris.

Néanmoins il faut reconnaître une qualité à ce soft qui le sauve d’un naufrage. Dans ce clone d’Asteroids chaque stage sera appréhendé de manière bien distincte. En effet les ennemis et leurs motifs de tirs sont toujours différents ce qui évite les redondances. Impossible de prévoir à l’avance leurs directions et il faut donc s’adapter. Par contre le par cœur et la persévérance sera de mise car lorsque qu’on affronte un nouvel ennemi on ne sait pas à quoi s’attendre (à part la mort bien sûr). Car le jeu est d’une difficulté importante (pas de téleportation ni de bouclier) avec de nombreux stages très court. Cela rend le soft nerveux mais aussi assez aléatoire.

Pour conclure voici un jeu roots, visuellement daté et anecdotique excepté la bonne idée de proposer des ennemis toujours différents et imprévisibles.


1 jeu lié : Asteroids
Graphisme : Minimaliste et trop rustique
Son : Musique absente et bruitages pas folichons
Avis du testeur :
4/10
Avis de 1 visiteur(s), moyenne : 0
0/10
Vos commentaires sur Space Killer ( Ajouter un com)
Pas encore d'avis sur Space Killer