Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3668 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
PaoDerDoktor, Berat, Med_mugen.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Radial Gun
Radar Scope Radiant
360 Année : Testé par Tous les articles de Trizeal
Editeur : RekcahDam Dernière màj. le 01-07-2010
Un joueur
Pas de scrolling








Voici un shoot Indie 360 qui caractérise bien le coté négatif de proposer des softs indépendants sans aucun contrôle qualitatif. Le meilleur et le pire se côtoie ainsi et le tri doit être effectué avec justesse afin de ne dépenser son argent inutilement. Il se trouve que par le plus grand des hasards il me restait 80 points Microsoft à utiliser. Alors je me suis pris ce jeu en espérant trouver quelque chose de correct. Mauvaise pioche….

Dès l’écran titre ca sent le roussi avec un aspect ultra sommaire manquant outrageusement de netteté. Peu d’information si ce n’est les commandes de contrôle du vaisseau. Pire on attaque l’horreur visuelle en appuyant sur le bouton start. Bon on va tenter de le décrire (les screenshots parlent d’elles mêmes). Au milieu de l’écran se trouve un œil protégé par des blocs de différentes formes et couleurs selon les niveaux. Les chiffres du scoring sont indiqués en haut à gauche de l’écran mais de manière illisible. Les carences graphiques sont proprement inacceptables tout est horriblement laid et il fait voir le jeu en mouvement…

Au niveau du maniement votre vaisseau peut se déplacer uniquement dans une aire restreinte et comme dans un tube shooter c'est-à-dire en tournant autour d’un point fixe mais avec la profondeur en moins. Votre armement se compose d’un tir standard et des missiles faisant office d’arme spéciale. Rien ne peut être upgradé et on doit s’en contenter.

Pour franchir un des nombreux niveaux on possède de deux tactiques. Soit on détruit tout les blocs avec minutie tout en veillant à esquiver leurs terribles attaques qui nous condamnent souvent à mort. Ou pour les plus téméraires on tente d’attaque l’œil directement (beaucoup plus long et fastidieux). La seule différence entre chaque level sera la forme, l’emplacement et le nombre des blocs protégeant l’œil…Car les blocs tirent toujours de la même façon c'est-à-dire dés que vous êtes en face d’eux. L’œil quant à lui envoie des rafales de lasers sous le même principe. Niveau variété on repassera car on se contente souvent de tourner autour de la cible en espérant qu’un tir ne nous atteigne pas.

Forcement on se lasse très vite et la difficulté rebutante ne pardonne aucune erreur, mais il existe un bug (sans doute) pour nos rendre la tache plus facile. Il suffit de se placer à un endroit très précis (juste en dessus ou en dessous des interstices entre les blocs) pour ne pas se faire toucher. Déjà que le soft possédait un intérêt plus que limité !

Au final une idée de départ intéressante massacrée par une réalisation de pouilleux et par un gameplay ultra rudimentaire. Voici un shoot sans aucune âme et pas fun du tout. Du coup j’ai perdu bêtement mes points Microsoft…Maigre consolation avec cette lecture vous éviterez sans doute d’en faire autant ^^.


Graphisme : Ah ah ah poilants de nullité
Son : Techno assourdissante.
Avis du testeur :
2/10
Avis de 1 visiteur(s), moyenne : 0
0/10
Vos commentaires sur Radial Gun ( Ajouter un com)
Alec, le 06/07 à 12:21 :
Shinnen, le 04/07 à 00:36 :
Page n°[1]