Recherche avanc�e


Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Solar Assault
Sol-Feace Solar Jetman : Hunt for the golden warship
Arcade Année : Testé par YaceTous les articles de Yace
Editeur : Konami Dernière màj. le 08-07-2010
Un joueur
Scrolling Multidirectionnel








Tout d'abord, un petit tuto pour pouvoir jouer au jeu sur votre MAME :
télechargez la rom Solar Assault (ver UAA), puis efffacez le fichier slrasslt.nv qui ce trouve dans le repertoire nvram (si ce fichier est présent).
Aprés avoir lancé l'emulateur la rom va se charger une premiere fois et indiquer 24G BAD EEPROM: parameter is illegal.
Pas de probléme : il suffit de maintenir F2 tout en appuyant sur la touche reset de Mame (F3 chez moi) et le jeu se relance. (Merci à Trizeal du forum de m'avoir-de nous avoir-donné la marche à suivre !

Attention : curiosité ! Solar Assault est une production assez étrange qui se résume aini : du Gradius à la sauce 3D/Rail shooter ! Le jeu originel était d'ailleurs assez différent des anciens opus de Gradius : vous aviez toujours rêvé d'être le piolte, ici c'est le cas ! Confortablement assis sur votre siège et la main sur votre levier, le pouce toujours aux aguets sur la touche de tir ! Un peu à la façon du Star Wars de Sega, le joueur est donc confortablement calé sur son siège et part mener à bien une longue mission de niveaux.

Pour le reste, c'est du Gradius dans tout ce qu'il a de plus classique : on a le choix entre trois vaisseaux (Vic Viper bien évidemment, Lord British et un troisième, Alpina, dont l'armement est si inadapté qu'il en rendrait le jeu presque injouable), il vous faut choisir entre une montée en puissance manuelle ou automatique (entre nous, en manuel c'est la galère, car arriver à gérer tir et selection de l'option sur la ceinture des items est parfois difficile à faire) et vous voilà largué dans un univers typique de Gradius : champs de météorites, cavernes, ravins de glace, complexe hanté par une végétation hostile...Bref du Gradius pur jus.

Cependant, le changement radical de concept ne se fait pas sans fracas...Le nombre de spruites à l'écran est considérablement réduit, et même si l'animation est très correcte, c'est étrange pour un habitué de Gradius...En fait, on passe plus de 80% de son temps à trouver le bon positionnement non pas pour slalomer ou esquiver, mais pour viser ! Ce qui donne à cet opus un cachet "simulateur" de vol fort peu à propos pour une des séries classiques du shmup à la difficulté assez mahousse en général !

Les graphismes font suffisamment "habillé" mais s'avèrent néanmoins assez uniformes et sans attrait particulier, et si le contrôle répond assez bien, le jeu est globalement assez mou et devoir penser à viser efficacement place un frein entre le joueur et les impératifs de destruction rapide qui sont pourtant une constante depuis le père fondateur de 1985.

La bande sonore est assez mal émulée, on a quand même droit à des thèmes qui ne dépareillent pas de l'ambiance communes à tous les jeux de la série (au vu de vidéos du jeu). Pour y jouer en émulation, il vous sera inutile de brancher vos enceintes.

Bref : Solear Assault, un Gradius en 3D ou un jeu 3D qui reprend Gradius ? Honnêtement j'ai du mal à intégrer ce jeu dans la série des Gradius, je pense vraiment que Konami a voulu produire un jeu 3D et le rendre accessible en lui offrant les caractérisitques de sa série phare, mais vu le relatif oubli dans lequel ce jeu a sombré, c'est plutot raté (si Solar Assault était réellement un Gradius à part entière, pourquoi serait-il resté aussi peu connu ?). En tout état de chose, on tient là un jeu sympa dans l'absolu, jouable et appréciable pour les fans rail shooter, mais qui s'éloigne bien trop des codes du Gradius classique, tout en n'offrant que peu d'innovations qui lui auraient permis d'être un jeu inédit.

Graphisme : Rendu visuel efficace malgré son aspect simpliste.
Son : De bonnes BGM originelles, hélas elles pâtissent de l'émulation incomplète au point de virer à l'insupportable.
Avis du testeur : Yace
6/10
Avis de 1 visiteur(s), moyenne : 10
10/10
Vos commentaires sur Solar Assault ( Ajouter un com)
Alec, le 11/07 10:17 :
Rising Thunder, le 08/07 22:06 :
Page[1]