Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3653 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Greg33, Nis89, Papi.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1375 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
- EXceed 3rd Jade Penetrate Black Package
Les 15 derniers...


Google+
Afterburner II
Afterburner 3 Agating
Saturn Année : Testé par Tous les articles de Trizeal
Editeur : Sega Dernière màj. le 06-08-2010
Un joueur
Scrolling Multidirectionnel






Inutile de faire une présentation complète de ce hit de l’arcade. On pilote le F-14 TomCat à travers 23 niveaux d’action frénétique. Une expérience exceptionnelle en arcade avec la cabine à vérin et l’environnement sonore qui vous prend aux tripes. Un peu plus de dix plus tard le soft fut réédité sur Saturn dans la collection Sega Ages à petit prix pour faire (re)découvrir ce classique.

Un nombre impressionnant de consoles et micro eurent à leurs conversions mais en dénaturant très souvent le mythe original à causes des limitations techniques des supports. Heureusement cet adage ne s’applique pas ici le tout est strictement identique à l’arcade excepté bien sur son maniement « manette » différent de la borne. Les impressions de vitesse fulgurantes sont identiques, ca bourrine à fond les manettes avec tonneaux à foison et missiles partout. Sur certains passages on comprend toujours pas pourquoi on s’est crashé (sacré lisibilité…) mais au final on s’en fout et on continue d’envoyer la sauce dans ce concentré d’action pure et jouissive.

Attachons nous à découvrir (et il faut bien les chercher) les différences de la version Saturn. Un mode option qui permet de régler la difficulté du jeu ainsi que le nombre de vos avions de chasse par partie. Mais les développeurs ont incluent un système de continue afin de rendre plus accessible le titre. Car sans ca la frustration est vite présente. Il suffisait d’utiliser des crédits dans la borne pour continuer la partie mais là recommencer du début pour espérer voir la fin deviendrait impossible. La difficulté extrême du jeu réserve la tache du 1cc à des extraterrestres du pad…Ainsi en utilisant les continues on a l’impression un peu similaire de remettre des pièces. D’ailleurs rien n’empêche de ne pas utiliser cette méthode. Enfin après avoir terminé le jeu on débloque le mode de jeu ultime pour les joueurs à douze bras : le 1000 hits. Son nom indique son principe (faire 1000 hits) et à chaque vie perdue le compteur repart à 0. Je me demande quant même si un être humain est capable de réussir un exploit pareil =).

La conversion comme souvent sur Saturn pour tous les titres du genre est nickel. Par contre il faut posséder une âme de nostalgique indispensable pour pouvoir l’apprécier pleinement. Le titre subit un léger poids des âges mais qui ne pénalise en rien ce concentré de fun et de plaisir !


5 jeux liés : Afterburner 2, Afterburner, Afterburner 2, Afterburner 3, After Burner Climax
Graphisme : Inimitables et identique à la version arcade
Son : Cultes !
Avis du testeur :
7/10
Avis de 6 visiteur(s), moyenne : 6.88
7/10
Vos commentaires sur Afterburner II ( Ajouter un com)
Devrim, le 08/08 à 12:25 :
Page n°[1]