Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3643 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Zucht, Louno, Rony.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1375 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
- EXceed 3rd Jade Penetrate Black Package
Les 15 derniers...


Google+
Esp Galuda II
ESP GaLuDa ESP Ketsuda
360 Année : Testé par Tous les articles de Trizeal
Editeur : Cave Dernière màj. le 03-03-2011
Deux joueurs simultanés
Scrolling Vertical










N°1 au Top 20 des votes visiteursVoici l’adaptation du titre Arcade Espgaluda II (2005) suite du premier du nom et « préquelle » d'ESP Ra.de du même éditeur qu’il est de convenance de ne plus présenter aujourd’hui tant sa renommée dépasse largement ses frontières d’origine. Pour éviter de dépenser des sous inutilement je rappelle simplement que la version du soft standard (incluant le cd d’ost) est région free. Au contraire de l’édition collector qui dispose d’une jaquette différente et surtout d’une face plate exclusive.

En préambule on peut noter que les dates des adaptations sur 360 des titres de Cave ne suivent pas de logique chronologique. Par exemple leDodonpachi Daifukkatsu qui date de 2008 à été adapté à la fin de l’année dernière et leur compilation récentes (Muchi Muchi Pork/ Pink Sweets) sont deux softs de 2006/2007. Et encore il faut exclure les titres adaptés sur le Xbox Live car dans ce cas on y perd carrément son latin. Heureusement pour nous Cave propose toujours dans ces titres des modes supplémentaires afin de contourner peut être ce mélange de ludothèque assez dur à suivre.

Quatre personnages disponibles avec chacun leurs caractéristiques propres (Ageha, Tateha, Asagi et Seseri qui remplace Asagi dans le Balck Label). Pour résumer ca de manière simpliste Ageha est le plus équilibré, Tateha dispose d’un tir plus large au détriment de sa vitesse et Asagi un tir central et des espèces de fantômes qui peuvent locker les ennemis (ultra pratique contre certains boss !). Le système typique de Cave (tir martelé ou maintenu) avec un Guard Barrier (bouclier) s’accompagne du bouton B qui déclenche le mode Kakusei.

On s’accroche car là le tout se complique. En haut de l’écran on identifie deux compteurs un pour les gemmes vertes et l’autres pour l’or. Pour collecter les gemmes il suffit de détruire les ennemis et cela permet ensuite de passer en Kakusei (en appuyant sur B). Du coup les boulettes sont ralenties et en détruisant l’ennemi qui les tire on récupère de l’or. Ce système couplé à un multiplicateur donne vite un max de points. Mais l’utilisation du Kakusei consomme des gemmes et quand il ne nous en reste plus que ce passe t-il ?

On passe en Kakusei Shikai Over ou OverHeat. Ce mode se déclenche aussi si on tente de déclencher le Kakusei sans réserve de gemmes. Dans ce cas les boulettes changent de couleurs (en rouge) et accélèrent. Les ennemis ne rapportent que de l’or et le multiplicateur disparaît. J’espère que vous suivez encore car il reste le Zesshikai. Pour l’enclencher on maintient B quelques secondes. Ainsi les compteurs de gold et de gemmes diminuent en même temps mais surtout les boulettes présentes à l’écran se multiplient (sauf contre les boss). Alors hop on détruit les ennemis qui ont préalablement remplis l’écran de boulettes (avec le bullet cancel) et grâce au multiplicateur ca rapporte !

Le principe du scoring réside donc dans l’utilisation appropriée, voire millimétrée du Kakusei pour convertir le plus possible de boulettes en points. Il est aussi possible d’augmenter son rank de Kakusei. Pour ce faire il faut entrer en OverHeat et un cercle apparait autour de votre personnage qui peut faire quatre fois le tour. Après les ennemis lâchent plus de gemmes (en jouant normalement) et d’or en mode Kakusei. La contrepartie : des boulettes encore plus rapide en mode Over. Mais même si vous perdez une vie ce rank ne changera pas.

Pour être complet le bouclier (Guard Barrier) se vide de 25 % à chaque utilisation en appuyant juste sur le bouton. Plus on le maintient plus le tir devient puissant. Par contre pas de gemmes de gagner donc éviter pour scorer de l’employer. En mode Kakusei et Zesshikai le bouclier et automatique mais vide plus vite la jauge : moitié pour le Kakusei et entièrement en Zesshikai.

Ainsi beaucoup d’éléments sont à assimiler et à maitriser. Et mes explications donnés ci dessus sont valables pour les modes Arcade/360. Chacun des autres possède des spécificités de scoring qui modifient complètement la façon de jouer. En plus clair le déroulement des niveaux restera identique mais on aura l’impression de s’amuser à un autre jeu (j’exagère à peine). Imaginez le nombre d’heures nécessaires, la durée de vie absolument faramineuse du titre réclame par ailleurs un investissement assez conséquent et rendra le soft moins accessible aux joueurs lambdas.

- On repart dans l’exploration des modes avec le Black Label (pas besoin de le dlc pour une fois). Ce mode plus facile que le mode 360 (et de loin) mérite quelques explications. Une barre de chain fait son apparition en haut de l’écran, plus celle-ci est pleine plus élevée sera le multiplicateur. Pour la remplir il faut détruire les ennemis ce qui cancelle automatiquement les boulettes. Plus besoin de passer en Kakusei pour le faire et à l’inverse en Kakusei on fait apparaître beaucoup plus de boulettes. La méthode pour scorer à max devient de passer en Kakusei face à un ennemi distributeur de boulettes, on laisse l’écran se charger et repasse en mode normal. Après on détruit le plus vite possible l’ennemi lanceur des boulettes pour les canceller. Du coup la barre de chain explose le multiplicateur aussi et on continue la même méthode sur un autre méchant pour le jackpot.

Attention cependant à ne pas voir trop gros et prendre une boulette en repassant en mode normal. Cave a prévu une barre d’invincibilité qui ralentit fortement les boulettes à votre approche. Bien sur celle-ci n’est pas illimitée et l’employer avec parcimonie sera de rigueur. Pour avoir encore plus de boulettes on peut déclencher le Zesshikai à vos risques et périls car chaque boulette frôlée se divise. En Zesshikai une barre d’invincibilité apparaît aussi (cercle vert foncé autour du personnage) pour se protéger mais se vide très rapidement.

- Le mode Arrange. Un classique désormais pour les adaptations avec ce mode prônant la surenchère. Déjà on peut détruire les boulettes bleues avec le shot (rapporte des gems) et les rouges avec le laser (rapporte de l’or). Passer d’un type de tir à l’autre coûte quelques gems.
Pour scorer on faut comme en mode 360. On attrape des gemmes, on passe en Kakusei pour choper de l’or puis un Zesshikai pour ce faire un max de points. En OverHeat les boulettes deviennent rouges et sont cancellés par tous vos tirs tant que votre compteur d’or n’atteint pas zéro. Ca rapporte des lingots qui s’ajoutent au score et plus vous restez longtemps dans ce mode plus leurs valeurs augmentent. A utiliser surtout contre les boss pour les battre finger in the nose et faire du point en utilisant le mode Over au bon moment.

Comme chez Cave on est des grands malades de la boulette il est possible d’augmenter le rank. Cela rend les patterns plus touffus et denses. Quand on finit le jeu direction les options pour l’accroitre petit à petit. Pour une méthode plus efficace on regarde un replay online avec un rank élevé et peut ensuite sélectionner ce rank là. Après le déferlement de boulettes et absolument ahurissant et du coup le score peut atteindre plusieurs milliards. Un mode orgie bluffant et très gratifiant.

- Le Mode Omake. Il se débloque en terminant le mode 360. Ce mode souvent négligé car très facile compense par un scoring plutôt intéressant. Premièrement pas de Zesshikai ni d’Over Mode. Pas de bouton assigné pour le bouclier, celui-ci est automatique et si on veut scorer faut surtout éviter de l’utiliser. En mode normal si les boulettes s’approchent elles deviennent rouges et sont détruites en tuant l’ennemi qui les envoie. Le tout rapporte des gems qui se bloquent à 500. Ensuite on gagne de l’or jusqu’à 1000. A partir de ce moment on récolte des lingots d’or dont la valeur est multipliée par un compteur au centre en haut de l’écran. Celui-ci repart de zéro à chaque début de niveau.

Pour scorer on passe en Kakusei (c’est mieux quant les compteurs de gems et d’or sont pleins) l’écran se remplit de boulettes, on détruit les ennemis : des points partout. Par contre si une boulette vous touche le bouclier automatique se déclenche et le compteur de lingots servira à recharger le bouclier. Donc par ricochet le compteur d’or se vide et il faut recommencer pour qu’il atteigne de nouveau mille pour que ca rapporte ensuite. Il ne faut surtout pas se rater et le faire de manière méthodique.

- Les modes Novices 360/Black Label. Comme d’habitude deux modes à réserver aux débutants des manics pour appréhender le jeu. Devient vite inutile si on cherche à fouiller les mécanismes complexes des scorings. Bombe automatique et patterns très réduits de sortie histoire juste de tester ces deux modes car après honnêtement on n’y revient rarement (même jamais).

Ouf voilà pour l’explication non succincte du gameplay ! Et encore je passe volontairement sous silence certains points et la façon pour obtenir la vie supplémentaire ou les fontaines. Ce « pavé » résume vraiment la complexité des différents modes de jeu. Un non habitué de Cave se retrouva vite perdu pour ces premières parties. Par exemple Deathsmiles ou MushihimeSama Futari sont beaucoup plus simples à appréhender et perso je vous déconseille de commencer les manics avec ce titre. En plus malgré le region free, le tutorial (ultra complet) compris sur la galette est en jap only et un petit effort de traduction aurait été souhaitable.

Heureusement le soft est absolument magnifique graphiquement, une merveille de chez Cave avec des détails partout et des effets visuels bluffant. Vraiment du grand art et les musiques collent parfaitement à l’action. Intense et frénétique certains modes ne vous laisseront pas une minute de répit. Certains patterns complètement déments sont très jolis à voir en mouvement même si souvent on les prend en pleine face^^. Un challenge à réserver à des élites (essayer de 1cc le mode 360 pour voir..). Mais chez Cave l’abondance ne nuit pas grâce à la multitude des modes chaque joueur trouvent une difficulté en accord avec ces capacités.

De prime abord ce portage parfait n’est pas vraiment un shoot accessible pour tous. En fait il faut surtout passer par un apprentissage indispensable afin de profiter des richesses inouïes d’Espgaluda II. Car ce jeu mérite sans conteste les galons de titre culte encore faut il avoir le temps nécessaire pour s’y frotter et dépasser sa complexité.


4 jeux liés : ESP Ra. De., ESP GaLuDa, ESP Galuda II, ESP Galuda II
Graphisme : Un plaisir visuel made by Cave
Son : Parfaitement adapté au rythme du jeu
Avis du testeur :
9/10
Avis de 139 visiteur(s), moyenne : 9.94
10/10
Vos commentaires sur Esp Galuda II ( Ajouter un com)
, le 15/03 à 18:27 :
, le 07/03 à 15:10 :
Alexileptique, le 05/03 à 13:26 :
Page n°[1]