Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3679 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Laudec, Islandpatmos, SOKIDAWN.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Galaga : Destination Earth
Galaga 91 Galaga88
GameboyColor Année : Testé par Tous les articles de Yace
Editeur : Hasbro Entertainment Dernière màj. le 04-12-2011
Deux joueurs simultanés
Scrolling Vertical






En 2000, Galaga s'offrit un petit lifting sur PC, Playstation et Game Boy Color, avec ce Galaga : Destination Earth, ici chroniqué dans sa version Game Boy Color.

Quoi quon en dise, Galaga ça reste Galaga : des mouvements latéraux et un tir basique et c'est tout, merci ! Mais bon, ces sorties de Galaga Destination Earth étant supposées rajeunir un peu le mythe, ona quand même quelques petites nouveautés :le jeu est désormais nanti d'un scrolling (mais que les puristes ne s'en offusquent pas : les mouvements de votre vaisseau sont toujours cantonnés au bas de l'aire de jeu), des bonus viennent vous modifier votre tir de deux façons (soit un nouveau tir plus puissant, soit un vaisseau allié qui vient vousupgrader votre tir de base....

Le but de chaque level est de détruire un nombre défini d'adversaires, et l'aire de combat se répand sur trois écrans de large. Ce qui permet d'esquiver, mais le rendu sur GBC participe d'une notable impression de vide à mes yeux...

Car même si les ennemis ont des mouvement rapides et parfois imprévisibles voire erratiques, ben le jeu n'est pas vraiment accrocheur malgré ses graphismes couleur et les quelques éléments pour meubler les backgrounds...Et pas de musique, pas d'ambiance, le sensation de poursuivre un ennemi qui à lui tout seul fait durer le tableau là où tous ses "collègues" se font dessouder en huit secondes...

Bref : cette version n'est pas spécialement excitante, et même n'a pas de véritable raison d'être avec finalement un lot de nouveautés vraiment trop ténu pour que cette initiative soit réellement prise au sérieux.

Graphisme : Galaga en couleur avec un peu de meublage.
Son : VIde avec un bruitage de tir carrément agaçant.
Avis du testeur :
3/10
Avis de 3 visiteur(s), moyenne : 0.2
0/10
Vos commentaires sur Galaga : Destination Earth ( Ajouter un com)
Pas encore d'avis sur Galaga : Destination Earth