Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3679 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Laudec, Islandpatmos, SOKIDAWN.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Bombs Away
Bomber Raid Boogie Wings
Arcade Année : Testé par Tous les articles de Yace
Editeur : Jaleco Dernière màj. le 24-06-2013
Deux joueurs alternés
Scrolling Vertical






Pourquoi ce titre? : Lâchez les bombes !

La première chose que l'on note à propos de Bombs Away, c'est son originalité (enfin, quand nous étions encore en 1988). Ici, pas de point B à relier depuis un point A, mais plutôt un vaste périmètre à nettoyer d'un nombre d'ennemis pré-défini. Et une fois le quota de destruction atteint, on affronte le boss de fin.

Voilà, c'était là la seule petite chose qui permettait encore à ce titre de Jaleco de s'élever au-dessus de l'imposante et compacte masse de shooters qui ont innondé les salles obscures dans les 80'S. Après tout, vous en connaissez beaucoup, vous, des shmups où l'écran scrolle tout autant de bas en haut que de haut en bas ? Hein ? Je vous garantis que ça fait drôle.

Pour le reste, c'est finalement plus que quelconque. Votre avion ne dispose que d'un tir fort basique et d'une bombe au sol qui s'avère fort inutile dans les premières missions, tout simplement car les ennemis au sol ne sont pas pris en compte dans le total de vos destructions, et pas bien méchants avec ça...On finit par enchainer mollement les phases de survol, tout en sachant que si l'on rate trop d'ennemis, le niveau va s'éterniser encore et encore. Pour éviter cela, il aurait suffi d'ajouter un timer, ce qui aurait rendu le jeu bien plus nerveux et captivant. Là, ça manque vraiment de punch.

Il vous sera possible de récolter bonus divers et variés, dont un amusant "speed up" qui surboostera la vitesse de l'ensemble de façon assez démesurée ! Et là le jeu deviendrait presque marrant. Pour le reste, c'est à nouveau très prosaique avec des 1-UP, bombes supplémentaires et autres refill...Votre avion peut prendre un nombre variable d'impacts selon l'ennemi ou le projectile qui l'aura frappé, son état se dégrade, mais un bonus extincteur viendra parfois vous requinquer. Original encore une fois sur le papier, considérablement mou et sans apport réel à ceux qui espéraient un poil de nervosité.

Inutile d'être trop sévère concernant les rendus visuel et sonore, ce Bombs Away est une honnête production de 1988, mais à laquelle le temps n'a pas épargné ses ravages. Non, si ce jeu est franchement moyen, très moyen, trop moyen, c'est pour son manque total de rythme ! L'ensemble est amorphe au possible (sauf quand votre avion est sous LSD, pardon sous Speed-up), le jeu ne motive pas vraiment à vouloir l'approfondir, et ceci achève de l'enterrer. Un jeu typique de cette masse informe de titres retombés dans un oubli de bon aloi, qu'il faut connaitre quand on veut vraiment ne rien laisser passer. Et puis souvenez-vous que vous écumez la base de données shmuppesques la plus fournie de France et de Navarre, d'Europe et même du monde !

NOTES : l'émulation est encore assez imparfaite mais ne semble pas avoir altéré la substance et le concept mêmes de ce titre, et merci à mon fiston d'avoir appuyé sur F12 pour faire les captures d'écran, je lui ai promis que je le mentionnerai en fin de test.

Graphisme : Peut-être même en dessous de la moyenne de cette année 1988.
Son : Peu inspirées et encore que partiellement émulées, les BGM ne laissent pas de souvenir impérissable.
Avis du testeur :
4/10
Avis de 1 visiteur(s), moyenne : 0
0/10
Vos commentaires sur Bombs Away ( Ajouter un com)
Pas encore d'avis sur Bombs Away