Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3645 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Kuranes, Neurobioboy, Zucht.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1375 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
- EXceed 3rd Jade Penetrate Black Package
Les 15 derniers...


Google+
Aero Chimera
Aero Blasters Aero Fighters
PC Année : Testé par Tous les articles de Yace
Editeur : Saspoika Dernière màj. le 05-05-2015
Un joueur
Scrolling Vertical










Aero Chimera est à priori un shmup tout ce qu'il y a de plus anodin.

Le premier contact est très peu engageant : les graphismes sont grossiers, les sprites affligeants de banalité et les décors sans charme véritable. La bande sonore est tout aussi plate et n'est même pas émaillée de ces bruitages réjouissants qui suffisent à eux seuls à instituer une ambiance guerrière si agréable dans notre genre de prédilection.

Mais il serait injuste de s'arrêter à cette prise de contact assez peu flatteuse car Aero Chimera est un très bon travail de conception ludique. En dépit de son air presque repoussant, ce programme est une excellente surprise qui dynamise la scène doujin.

Le créateur a tenté de relever un pari audacieux : concentrer en un seul jeu l'essence et les caractéristiques de trois des principales écoles du shoot them up contemporain : Cave , Raizing et Psikyo.

Cave en raison de patterns étendus et stylés très bien restitués. Raizing pour une gestion du rank assez intransigeante qui -ô comble de l'étrange pour un puriste quoi qu'on en dise- poussera le joueur à perdre volontairement des vies afin de calmer les violences du jeu, à moins d'avoir la curiosité et la témérité de braver le programme dans sa fureur la plus poussée...Et Psikyo pour le rythme général du jeu très véloce.

Le système de scoring est relativement simple et emprunte également aux trois maisons précitées : la simplicité de Psikyo, les médailles à récolter en chaine comme dans un shmup Raizing et un multiplicateur lié à la distance comme dans le Ketsui de Cave. Et le tout se marie plutôt bien.
Pour tenter de vous en sortir, quatre vaisseaux sont au taquet, à choisir selon trois paramètres, à savoir l'étendue du tir, la puissance de celui-ci et la rapidité de l'engin.

Ce coktail donne un résultat plutôt détonat et très piquant au goût,mais personne n'est pris au dépourvu car la page du programme l'annonce clairement : SUPER DIFFICULT STG ! Six niveaux de calvaire gardés par des boss aux attaques ingénieuses et machiavéliques aux limites de la cruauté vous attendent et les scoreurs les plus acharnés auront droit à un true last boss pour faire bonne mesure...Du défi pour joueurs chevronnés qui relève clairement d'une forme de lyrisme sadique. La difficulté démoniaque est réellement ce qui rend ce titre attachant au final. On est toujours heureux de franchir un level, dans la sueur et le désespoir...Mais quel bonheur quand on y parvient.

Pour tempérer cette méchanceté, vous disposerez d'un mode training qui vous permettra de refaire à l'envi les niveaux que vous avez déjà atteints et ce en gérant le rank à votre convenance. Bref vous aurez du travail en perspective.

En conclusion, ce jeu est une admirable synthèse des éléments les plus punitifs de ce qui fait le shmup contemporain et en arrive à créer un nouveau challenge. On pourrait dire dommage pour le reste mais l'essence du programme est si axée sur la négociation de ces patterns fulgurants...

A vous de voir si vous adhérez à l'exercice d'une part, et si vous réussirez à l'accomplir d'autre part.

Site conseillé
Graphisme : Bof...Clairement pas le point fort du programme.
Son : Même remarque en fait !
Avis du testeur :
8/10
Avis de 36 visiteur(s), moyenne : 9.16
9/10
Vos commentaires sur Aero Chimera ( Ajouter un com)
, le 09/08 à 22:01 : 1
, le 09/08 à 22:01 : 1
, le 09/08 à 22:01 : 1
, le 09/08 à 22:01 : 1
, le 09/08 à 22:01 : 1