Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3650 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Ghibli, Xexex, Davy.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1375 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
- EXceed 3rd Jade Penetrate Black Package
Les 15 derniers...


Google+
Gradius V
Gradius Rebirth Granada
Gradius V Band 2
PS2 Année : Testé par ShinobiTous les articles de Shinobi
Editeur : Konami Dernière màj. le 06-09-2004
Deux joueurs simultanés
Scrolling Horizontal










Pourquoi ce titre? : 5è épisode de la série Gradius, comencée en arcade en 1985.

N°2 au Top 20 des votes visiteursPrévu initialement pour sortir en septembre 2003, Gradius V fut plusieurs fois repoussé pour enfin voir le jour en juillet 2004. L'attente fut longue pour les fans de la série après le semi échec de Gradius IV. Pourtant, tout espoir restait permis lorsque Treasure (Radiant Silvergun, Bangaï-o, Ikaruga) annonça officiellement qu'il serait de la partie pour la création de ce shmup.

Si on pouvait reprocher un léger manque dans le design des épisodes précédents, on ne peut en dire autant de cet opus; c'est fin, riche, coloré... Bref, un régal sur le plan visuel. La patte de Treasure est bien présente avec certains passages "tactiques" d'anthologies, notamment au stage 7 ou vous devrez faire face (en dehors des ennemis arrivant des 4 coins de l'écran) à plusieurs lance-flammes où, pour vous en sortir, il vous faudra déplacer certains objets du décor afin de bloquer les flammes (complètement jouissif !!!)
Bien entendu, Les boss ne manquent pas puisqu'on retrouvera les habitués de la série avec cependant quelques nouveautés (stage 5 et 7). Ces fameux affrontements prennent une place importante, vous pourrez les combattre d'une manière différente en fonction du type d'option choisie au départ. Pour ceux qui ont la chance d'avoir vu le DVD officiel du jeu, on découvrira que certain boss sont destructibles en quelques secondes grâce à l'option type 1.

Le gameplay de G-V est assez similaire aux anciens épisodes avec cependant une innovation de taille : la possibilité de gérer les fameuses "options". Vous devez donc choisir au départ de la partie entre quatre types: Le type 1 (Freeze) vous permet (grâce à la touche R2) de bloquer vos options pendant vos déplacements. Le type 2, probablement la plus efficace de toutes, vous permet de diriger le sens du tir de vos options : pendant le changement de directions du tir vous immobilisez obligatoirement votre vaisseau avec la touche R2 (délicat dans les loops élevés ou ça canarde de partout). Le type 3 (spacing) vous permet d'espacer vos options verticalement. Le type 4 (Rotate) représente une sorte de bouclier grâce aux options tournant autour de votre vaisseau.
Pour le plus grand bonheur des shmuppers, Treasure a aussi fortement réduit le masque de collision du vaisseau pour ce cinquième épisode.
En terminant le premier loop, vous débloquez l'option "Weapon Edit". Vous pourrez donc à votre guise choisir votre armement idéal avec des missiles, double tirs, lasers et boucliers supplémentaires (à noter dans les lasers, l'arrivée d'un lance-flamme, une curiosité à découvrir). Grâce au mode "Revival Start", vous aurez la possibilité de récupérer vos options et donc de ne pas repartir en slip à chaque fois que vous perdez une vie (Merci Treasure). A chaque heure de jeu passée, vous disposerez d'un crédit supplémentaire (le Free Play arrivant au bout de 17 heures) et le mode "Score Attack" vous donnera les fameux codes vous permettant d'accédez au classement officiel internet. On pourra cependant regretter l'absence d'un "scoring system" innovant à l'image d'un Radiant Silvergun ou d'un Ikaruga.

C'est Hitoshi Sakimoto (Radiant Silvergun, Soukyugurentai, Final Fantasy XII...) qui signe la BO orchestrée d’une manière étonnante. Les richesses musicales sont surprenantes alternant techno et grand spectacle tout au long du jeu. Satoshi Murata se charge des effets sonores avec bruitages et explosions en tout genre, un régal pour les oreilles. Rarement les ambiances sonores auront été aussi diverses dans un shmup.

Tous les ingrédients sont donc réunis pour faire de ce shoot un véritable bijou: level design fabuleux, gameplay évolutif (grâce aux fameuses options), réalisation quasi parfaite, richesse du soundtrak... En conclusion, Konami/Treasure ont réussi un pari difficile: redonner un nouveau souffle à cette série majestueuse qu'est GRADIUS

3 jeux liés : Thunder Cross II, Ikaruga, Gradius Gaiden
Site conseillé
Graphisme : Treasure powered
Son : Hitoshi Sakimoto powered
Avis du testeur : Shinobi
9/10
Avis de 4085 visiteur(s), moyenne : 9.88
10/10
Vos commentaires sur Gradius V ( Ajouter un com)
NoPseudoIdea, le 01/12 à 13:36 :
Fhx00, le 24/01 à 20:10 : superbe tout simplement grosse claque dand les chicos les gars comme la difficulte terrifiante du titre
, le 03/01 à 22:22 :
Alec, le 05/12 à 20:05 :
Hotsu, le 04/12 à 12:03 :
Page n°[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11]