Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3663 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Ortizrussr, Giufa_online, Appotheozz.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Raiden Fighters II
Raiden Fighters Aces Raiden Fighters Jet
Arcade Année : Testé par Tous les articles de Mark Matrix
Editeur : Seibu Kaihatsu Dernière màj. le 05-03-2005
Deux joueurs simultanés
Scrolling Vertical








Après vous avoir longtemps pourri vos économie avec un old-school particulièrement difficile, Seibu récidivait quelques années plus tard dans le Manic avec autant de bonheur. Pour s’assurer du soutien du public, cette nouvelle série fut baptisée Raiden Fighter, le patronyme de Gun Dog n’ayant pas convaincu lors des premiers tests publics.
Ce deuxième opus reprend donc les éléments ayant fait le succès du premier : un hardware performant avec le SPI, encore plus de vaisseaux (14) et une difficulté bien balèze.

Un petit mot sur les coucous tout d’abord. Le choix est vaste et vous permettra de piloter aussi bien des jets inédits que les vieux coucou de Raiden ou de Viper Phase One, allant du lent au super rapide, même si la répartition des caractéristiques aboutit parfois à des trucs abusés (genre le Judge Spear de viper phase, ultra rapide et terriblement puissant avec ses missiles au napalm) ou super lent et pas très puissant avec certains autres avions. On pourra d’ailleurs reprocher le système d’upgrade variable en fonction des taxis : un coup choper l’item avec le M ou le L fait changer de tir, un coup elle upgrade le tir secondaire, certains vaisseaux possèdent une charge, d’autres se contentent d’un autofire bien pourri, bref un joyeux bordel !!! l’absence de charge sur tous les jets est d’autant plus regrettable que lorsque les deux joueurs l’utilisent en même temps et tirent cote à cote, leurs charges se combinent =)

En plus des items d’upgrade, vous pouvez gagner des satellites (2 max.) qui vous épauleront vaillamment. Petit problème : ils sont vulnérables (quelques tirs) et adoptent un comportement variant en fonction des "S" que vous continuez à prendre. Il vous faudra donc apprendre a anticiper leur comportement pour les préserver (deviennent parfois kamikazes ces cons !!!) d’autant que la valeur des médailles récoltées varie (en partie) fonction du nombre de satellites.

Une fois que vous aurez choisi votre véhicule, let’s go for 3 missions… Quoi ? Seulement 3 missions ?
Oui, mais les deux premières sont divisées en 3 areas, sans compter que les boss de fin de missions (j’ai pas dit de tableau) sont vraiment énormes et longs, du pur bonheur. De plus le jeu ayant la sale habitude de corser la difficulté en fonction de vos performances, je ne vous mentirais pas sur vos chances de survie. Les cibles (les vrais boss) prennent souvent plusieurs écrans et vous ont véritablement à l’usure, ou à la ruse (attention au scrolling horizontal forcé).

Sinon, niveau graphismes, le jeu est vraiment super détaillé. Le SPI démontre tout son potentiel avec un niveau de finesse très élevé, ajouté à un souci de fignolage évident (la fumée des bâtiments touchés, les reflets des nuages dans la rivière, le photo-réalisme des nuages et du sol (mission 2)… décidément, Seibu ne se moque pas de ses fans. Les tableaux fourmillent de petits détails plutôt sympas, même si l’on peut parfois éprouver des problèmes de visibilité (le orange et le jaune pale ressortent assez mal sur le blanc), on meurt souvent sans savoir pourquoi.
Je serais un peu plus dubitatif sur la musique, bougrement techno-synthé mais qui se ressemble un peu trop au fil des stages. Mais bon, c’est un style que certains apprécieront, surtout qu’elle est assez péchue et colle au rythme effréné de l’action.

Au final, ce RF2 est vraiment un bon jeu, une bonne synthèse entre le old-school des premiers Raiden et les manic actuels. Le finir vous prendra du temps, d’autant qu’à la fin du premier round, vous enchaînez un deuxième, la difficulté augmentant sensiblement (mais si c’est possible). Le jeu recèle également d’une foultitude de petits bonus à découvrir, qui vous fera passer de longues heures dessus si vous voulez vous hisser au premières places du hall of fame.

3 jeux liés : Raiden, Raiden 2, The Raiden Project
Site conseillé
Graphisme : vraiment fin et détaillés, même si l’ensemble souffre de problèmes de visibilité.
Son : péchues si vous aimez la techno
Avis du testeur :
9/10
Avis de 90 visiteur(s), moyenne : 9.49
9/10
Vos commentaires sur Raiden Fighters II ( Ajouter un com)
NoPseudoIdea, le 22/01 à 09:31 :
NoPseudoIdea, le 22/01 à 09:30 :
, le 09/04 à 02:11 :
Lyle, le 15/07 à 02:59 :
, le 22/05 à 04:14 :
Page n°[1] [2]