Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3679 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Laudec, Islandpatmos, SOKIDAWN.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Sigma Star Saga
Side Arms Special SilkWorm
GBA Année : Testé par PsychogoreTous les articles de Psychogore
Editeur : Namco Dernière màj. le 07-01-2007
Un joueur
Scrolling Horizontal










Ce jeu est un peu particulier.
En effet, le jeu se deroule en 3 phases : de l'exploration en interieur (dans une grotte, une base spatiale ou autre...) sans combats aleatoires, de l'exploration en extérieur (avec les combats aléatoires), et enfin les phases de shoot qui nous intéressent.

Evidemment, le mot exploration vous intrigue. L'explication est là : le jeu est un RPG de l'espace, avec un scénario un chouia moins bourrin que l'habituel "alien envahir, alien mourir !". La grosse originalité réside dans les combats aléatoires : vous êtes téléporté dans un vaisseau de votre flotte qui patrouille au dessus de la zone que vous explorez. Le vaisseau est en effet vivant et se balade seul, lorsqu'il croise trop d'enemis il panique et cherche un pilote pour faire le ménage.

Les combats aléatoires sont donc des phases de shoot pseudos aléatoires pendant lesquelles vous devez éliminer un certain nombre d'enemis. Les boss s'affrontent à des moments clés du scénario dans des niveaux plus longs, qui s'apparentent à du shoot plus classique. Un concept intéressant hein ? Oui, mais il y a des défauts. Le premier réside dans ces combats aléatoires : on ne sait jamais de quel vaisseau on va hériter, le gros croiseur qui ne peut pas se faufiler, ou le missile qui est limite trop rapide...
Le 2eme viens du gameplay : tout au long du jeu, on récupère des données de tirs, réparties en 3 cateégories (canon, projectile et impact). Ce système permet donc en théorie de créer l'armement de ses rêves, mais dans la pratique, seules 2 ou 3 combinaisons sont vraiment efficaces. Si on a vraiment merdé dans le choix de la configuration, on peut rétablir l'armement par defaut du modele de vaisseau qu'on utilise en appuyant sur "R" (l'ennui c'est que certains vaisseaux ont des armes catastrophiques par défaut).

RPG oblige, vous avez une barre de vie : les boulettes la font baisser sans vous endommager, mais une collision avec un vaisseau ennemi ou le décor vous fera exploser (ce qui fait beaucoup baisser la barre de vie).
Arrive le vrai problème : les déplacements sont assez lents par defaut et les développeurs ont eu l'idée "géniale" d'assigner le bouton "B" à l'accéleration : il faut rester appuyé sur B comme dans un mario bros pour aller plus vite. De plus, chaque modèle de vaisseau a sa propre hitbox, et elles sont en général assez larges (aie).

Au final un jeu bourré de bonnes idées de concept (les armes modulables, le scénar travaillé, les différentes fins, dont certaines dispo uniquement apres avoir fini une fois le jeu), idées un peu gachées dans la mise en pratique. A recommander aux dilletantes du shmup qui ne veulent pas se prendre la tete avec les high-scores (parcequ'il n'y a pas de score dans ce jeu !!)

Site conseillé
Graphisme : olis, detaillés et tres cartoons, avec un chara design ultra kawai. ^^
Son : bruitages bofs et insipides, musiques molles et inadaptées
Avis du testeur : Psychogore
6/10
Avis de 11 visiteur(s), moyenne : 6.57
7/10
Vos commentaires sur Sigma Star Saga ( Ajouter un com)
, le 17/10 à 20:53 :
Novacat, le 08/05 à 08:47 :
Page n°[1]