Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3678 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Islandpatmos, SOKIDAWN, Makaro.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Shoot The Bullet
Shoot 1UP Shooter Space Shot
Touhou Bunkachou
PC Année : Testé par Tous les articles de A-M
Editeur : Zun / Shanghai Alice Dernière màj. le 09-01-2007
Un joueur
Scrolling Vertical










C'est avec plaisir que nous accueillions l'opus 9.5 de la série doujin des Touhou (Perfect Cherry Blossom, Imperisable Night, Phantasmagoria of Flower View… pour ne citer que les derniers). Mais pourquoi est il donc intitulé 9.5 Touhou Project et non pas 10 ? Pour tout vous dire, il ne s'agit pas d'un véritable shoot them up comme ZUN nous y avait habitué, mais plutôt d'un épisode intermédiaire proposant un game play totalement novateur. Cette fois-ci, pas de tir ni bombe, votre seul arme est … un appareil photo !

Et oui, on incarne ici Shameimaru Aya, une jeune reporter qui a comme objectif de faire les plus beaux clichés des boss des épisodes précédents (sacré métier à risques les journalistes ^^). Le jeu est composé de scènes. Il y en a un total de 85 reparties par difficulté sous forme de levels, qui se débloquent en finissant un nombre prédéterminé de scènes. La difficulté est donc progressive.

Alors comment ça marche tout ça ? Et bien chaque scène nous propose de faire un certain nombre de photos (entre 3 et 10) du boss présent. Evidement, le boss ne va pas se gêner pour vous arrosez copieusement de tirs sous prétexte que vous n'avez qu'un appareil photo. Chaque cliché va effacer tout les tirs présent sur la photo prise, il faut donc beaucoup jouer avec le bullet canceling. Malheureusement vous ne disposez pas des meilleurs technologies d'appareil, un petit moment d'attente (qui paraît des fois interminable) entre chaque cliché est nécessaire. Le but est donc de cadrer sa photo sur le boss, et d'en prendre autant que demandé. Si le boss n'est pas présent sur la photo il va falloir la reprendre. Toute collision avec un projectile entraîne un "fail" immédiat de la scène.

Pour couronner le tout, les photos sont jugées sur certains points (nombre de projectiles sur la photo, distance par rapport au boss, risques pris…) pour donner un score final à la scène. Le petit lâche qui attend le moment où il y a le moins de tirs pour prendre une photo de loin aura un score bien inférieur au shmupeur épique qui va slalomer héroïquement au travers d'un nuage multicolore pour aller appuyer sur le déclencheur au ras du boss. Bref, tout cela rajoute du piquant si vous voyez ce que je veux dire.

Vos photos réussies iront s'afficher sur les bords de l'écran, tel un album photo, et le meilleur cliché de chaque scène sera sauvegardé. Comme d'habitude depuis le 7th Touhou Project, on peut voir son masque de collision en ralentissant son perso (on dispose même ici de 3 vitesses de déplacement) et on a la possibilité d'enregistrer ses replays.

Les patterns sont toujours aussi beaux et compliqués (à partir du niveau 7 ça rigole plus du tout), du ZUN dans toute sa splendeur. Les musiques également sont belles mais souffrent d'un petit nombre, seules 6 musiques sont présentes ici, ce qui peut amener à s'en lasser.

Donc que vaut ce jeu ? Personnellement j'aime beaucoup, nous avons ici affaire à un genre de shmup hors du commun qui demande une vision du jeu excellente pour esquiver tout cet amas de projectiles multicolores et une sacrée dose de folie pour aller le plus près possibles des boss. Une nouvelles expérience dans le monde du shoot. De plus, les scènes durent au maximum 3 minutes (il y a un décompte en haut de l'écran) ce qui permet de se taper une petite partie si on a pas trop le temps. Arrive maintenant le seul défaut du jeu : la répétitivité. En effet certaines missions sont tellement corsées qu'elles demandent un nombre d'essais incroyable (plus de 1000 pour certaines).

Au final, il s'agit d'un petit jeu intermédiaire de très bonne facture mais qui pourra lasser les moins téméraires assez rapidement. Si vous avez aimé les opus précédents, foncez, vous ne le regretterez pas (seuls les puristes pourront déplorer l'absence des persos Hakurei Reimu et Kirisame Marisa).

2 jeux liés : Perfect Cherry Blossom, Imperishable Night
Site conseillé
Graphisme : Superbes, colorés et patterns impressionnants.
Son : Jolies, mais trop peu nombreuses, on a vite fait de baisser le volume pour mettre ces propres musiques.
Avis du testeur :
8/10
Avis de 22 visiteur(s), moyenne : 9.46
9/10
Vos commentaires sur Shoot The Bullet ( Ajouter un com)
Pas encore d'avis sur Shoot The Bullet