Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3674 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Johntimber, Mpierrem5, Bluefly.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Bangai-O
Bakuretsu Breaker Bangai-O Spirits
Bakuretsu Muteki Bangaioh
Dreamcast Année : Testé par Tous les articles de Yace
Editeur : Treasure Dernière màj. le 29-03-2007
Un joueur
Scrolling Multidirectionnel










Pourquoi ce titre? : Disons que "Bangai-O" est plus court que le titre complet du jeu, à savoir "Bakuretsu Muteki Bangaioh"

1999. Treasure venait de créer l'année précédente le fameux Radiant Silvergun. Eh bien, les voilà qui remettent le couvert sur DC cette fois avec un nouveau jeu bien typé, Bangai-O.

Les héros sont deux enfants qui pilotent un mécha, le Bangai-O. Le jeu est en vue latérale, mais il n'y a pas réellement de scrolling, en fait vous devez fouiller partout afin de trouver la cible principale à détruire qui vous fera passer au level suivant. Le nombre des niveaux est somme toute assez élevé (euphémisme), il y a en effet 44 levels, en gros vous aurez de quoi vous occuper quelque temps. Certaines zones sont gardées par un boss tandis que d'autres ne réclameront que la destruction d'un élément inoffensif tel un réacteur.

Bangai-O est un habile mélange de Valken et de Robotron. Votre mécha devra sans arrêt être maintenu en vol, sinon c'est la chute ; la navigation se fera souvent au contact même des ennemis, et l'armement est certes simple, mais permet de combiner des attaques de manière élaborées et subtiles, sans pour autant négliger l'aspect "défouraillage intensif et instinctif". C'est dingue comme certains shooters peuvent rendre intelligent...

En fait, le contrôle de votre mécha est très développé. Voyons un peu: une gâchette pour changer le tir utilisé en missiles ou en lasers, (comme je suis gentil, je vous donne un conseil de gameplay: les missiles sont recommandés en écran "ouvert", les lasers en écran "fermé " ou "resserré" comme dans les dédales et tunnels) les boutons correspondent à diverses directions de tir, et une gâchette pour activer la smart bomb.

Cette smart bomb mérite qu'on s'y attarde un peu. Elle consiste en effet en une surmultiplication du tir que vous utilisez au moment où vous la lâchez. Mais quand je dis "surmultiplication", ça veut dire "surmultiplication" ! Et absolument rien n'y résiste, ni ennemis, ni décors. Vraisemblablement la smart bomb la plus impressionnante dans un shmup. De plus, l'effet de ladite smart bomb dépend directement de la situation: si le péril est imposant, votre bombe produira des effets imposants; si le péril est moindre, la smart bomb produira des effets ... moindres (bravo si vous aviez deviné avant de lire) ! En gros, jamais l'adjectif "smart" (au sens d'intelligent, pas d'élégant, quoique...) n'aura autant pris sa véritable signification. Peu de jeux proposent des smart bombs aussi bien songées (citons quand même au passage Gunbird 2 qui évalue l'opportunité de l'usage de la bombe en fonction de la situation du joueur).

L'originalité est aussi au rendez-vous: un bestiaire très varié, des ennemis par paquets (et en contrepartie une relative petitesse des sprites, faut pas charrier non plus) mais surtout un humour très présent dans les dialogues donnent une dimension supplémentaire au titre, disons même qu'il participe pleinement à l'intérêt.

Passé les aspects spécifiques de Bangai-O, étudions de plus près les aspects généraux. Le rendu visuel est charment, parfaitement lisible même en présence d'une myriade d'ennemis, le son ne manque pas de punch, la maniabilité de l'engin est excellente, et la longueur du jeu vous promet de bien bonnes heures. De plus, la difficulté correctement dosée n'est jamais décourageante.

Seuls défauts: d'une part, pas de mode deux joueurs, et d'autre part, pas de boss actifs dans certaines zones... Mais bon, l'aspect "recherche" fait oublier cette petite frustration, on peut toujours se dire que la zone suivante proposera sûrement un ennemi final... Pour ma part, j'apprécie cette intense impression de liberté d'action (présente dans certains titres comme Burai Fighter ou le niveau 5 de Phalanx). Si ça ne vous dit rien, je vous engage au passage à jeter un oeil aux deux titres susmentionnés.

En définitive, que penser de Bangai-O ? Un mot me vient à l'esprit: délire. Oui, ce jeu est un délire d'armement, d'humour et d'originalité. Oui, vous vous devez d'essayer ce titre. Oui, vous vous devez de penser également à Bangai-O, un jeu sorti dans l'ombre de Radiant Silvergun et depuis supplanté sur son support par Ikaruga.

Allez-y toutes affaires cessantes !


1 jeu lié : Burai Fighter
Graphisme : nets et typés Treasure
Son : les BGM ont et mettent la patate
Avis du testeur :
8/10
Avis de 49 visiteur(s), moyenne : 9.25
9/10
Vos commentaires sur Bangai-O ( Ajouter un com)
Machintruc, le 29/10 à 01:42 : attends mec je pige pas, tu essayes de me faire avaler que c'est un shmup sans scrolling ?
Machintruc, le 23/10 à 22:07 :
Zestorm, le 09/06 à 09:41 :
, le 28/05 à 15:09 :
, le 22/05 à 04:51 :
Page n°[1] [2] [3]